Comment devenir praticien shiatsu ?


Massages / vendredi, décembre 11th, 2020

Si vous souhaitez vous reconvertir vers un métier qui vous plaît en tant que praticien shiatsu, mais ne savez pas comment vous y prendre, cet article est fait pour vous. Le shiatsu est une médecine douce qui rencontre un énorme succès depuis quelque temps. Pour le maîtriser, vous devez avoir une idée des missions du praticien shiatsu, des qualités requises pour exercer ce métier, mais aussi des formations à suivre, etc. Nous faisons le point sur le sujet.

Les formations et les diplômes requis pour devenir praticien shiatsu

La profession de praticien shiatsu n’est pas encore réglementée en France. De ce fait, il est tout à fait possible d’exercer sans justifier d’une formation. Cependant, afin d’avoir les connaissances et la pratique pour prodiguer les soins comme il faut, il est indispensable de suivre des cours. Les différentes formations pour apprendre le shiatsu sont :

  • une école agréée par la FFST ou Fédération Française de Shiatsu Traditionnel ;
  • une école accréditée par le SPS ou Syndicat Professionnel de Shiatsu ;
  • une école vous permettant une validation de titre professionnel reconnu par l’État ou titre RNCP de Technicien en accu-pression énergétique et shiatsu ; etc.

En général, une formation pour apprendre le shiatsu dure entre 3 ans et 4 ans en présentiel.

Les rôles du praticien de shiatsu

Le shiatsu est une approche corporelle qui vous amène, en tant que praticien, à réaliser des massages sur vos clients. Pour ce faire, vous devez user de vos mains, de vos pieds, de vos genoux, mais aussi de vos coudes en vue de rétablir la circulation du Qi dans le corps de vos patients. Les points d’appui sont ceux d’acupuncture de la médecine chinoise. Il faut préciser que le massage est réalisé sur le client habillé et allongé confortablement sur un futon à même le sol.

Un praticien de shiatsu a comme rôles de :

  • stimuler le système immunitaire ;
  • favoriser une circulation sanguine fluide ;
  • améliorer le système hormonal ;
  • apaiser les douleurs en tous genres ;
  • soigner les troubles digestifs ;
  • soulager les anxiétés et le stress ;
  • apporter du bien-être.

Le shiatsu s’exerce aussi bien sur les adultes que sur les personnes âgées ou sur les enfants. Cependant, il est à rappeler que ce type de soin alternatif ne doit en aucun cas se substituer à des traitements médicamenteux prescrits et à un professionnel de la santé.

Les qualités d’un bon praticien shiatsu

Pour être un excellent praticien de shiatsu, vous devez avoir les qualités qui suivent :

  • la patience ;
  • le sens de la communication et de l’écoute ;
  • l’habileté manuelle ;
  • le sens de la responsabilité ;
  • le sens de l’éthique.

Il est aussi important d’avoir le sens de l’hygiène et de la propreté lorsque vous exercez au sein de votre cabinet. Sachez aussi rester professionnel en tout temps.

Le salaire d’un praticien shiatsu

Le salaire que perçoit un praticien shiatsu dépend totalement de sa notoriété dans la mesure où il exerce en tant qu’indépendant. Ses revenus sont aussi influencés par son expérience ou encore sa localisation. Si vous souhaitez vivre de cette activité, vous devez travailler votre notoriété, mais aussi savoir faire preuve de patience.